OBJECTIFS DE LA FORMATION

Le Master Droit des Affaires – Parcours Droit du Sport a vocation à former des juristes de haut niveau dans le domaine du droit des affaires appliqué au droit du sport.

L’acquisition et à la consolidation des connaissances générales, à la fois théoriques et pratiques, relèvent des fondamentaux du droit des affaires.
Appliqués au droit du sport il donne accès à des éléments de pré spécialisation indispensables à l’étudiant pour asseoir son projet professionnel. Ces éléments constituent des prérequis pour la seconde année.

CONTENU DE LA FORMATION

Compétences

  • Communiquer de façon adaptée avec des professionnels juristes et non juristes, internes ou externes à une organisation (entreprise), en français ou anglais.
  • Prendre en charge la direction juridique d’une organisation (entreprise).
  • Réaliser une consultation juridique aidant à la prise de décision.
  • Négocier et rédiger un acte juridique.
  • Gérer un contentieux.

Blocs de compétences

  • Veiller à la protection des informations stratégiques de l’entreprise par le respect de la confidentialité et maîtrise de l’environnement numérique.
  • Communiquer avec des juristes et des non-juristes.
  • Communiquer, avec l’aide d’un support (rapport, diapositives, etc.), à l’oral ou à l’écrit, en français ou anglais, les résultats de l’analyse.
  • Adopter les codes de l’entreprise et de ses partenaires.
  • Dans les domaines de l’assurance, de la fiscalité, de la propriété industrielle, du sport ou des sociétés.
  • Tenir compte de l’environnement juridique dans lequel évolue l’organisation (entreprise).
  • Procéder à une veille juridique générale et sectorielle.
  • Identifier les compétences et attributions des différents services de l’organisation (entreprise).
  • Gérer un projet juridique en équipe.
  • Identifier les problématiques juridiques des différents stratégies, projets et actions, de l’organisation (entreprise), notamment numériques.
  • Mettre en œuvre des outils de prévention et gestion des risques juridiques de l’organisation (entreprise).
  • Identifier et en analysant les objectifs, besoins et contraintes du consultant et de son environnement.
  • Présenter les différentes options juridiques susceptibles de répondre aux objectifs et besoins.
  • Exposer les opportunités et risques des différentes options de façon à permettre la prise de décision (bilan cout/avantage des options).
  • Identifier le régime juridique et fiscal interne et international des différents actes (ordre public / supplétivité).
  • Identifier les points de convergence et divergence entre les parties.
  • Organiser et menant des pourparlers contractuels.
  • Rédiger des actes ou clauses valides et effectives.
  • Identifier les points litigieux et en évaluant les risques.
  • Identifier et collectant les éléments de preuve.
  • Sélectionner le mode de règlement le plus adapté (transaction, médiation, conciliation, arbitrage, juridictions étatiques, etc.).
  • Élaborant une stratégie contentieuse (argumentation).
  • Collaborer avec un avocat.
  • Suivre les étapes procédurales de traitement du litige.

DURÉE DE LA FORMATION

400H

Rythme d’alternance :
3 jours entreprise / 2 jours et demi en école de septembre à avril, temps plein entreprise à partir de Mai.

DÉMARRAGE DU CYCLE DE FORMATION

Septembre 2019

FIN DU CYCLE DE FORMATION

Fin année scolaire apprentissage

NIVEAU DU DIPLÔME / CERTIFICATION

Niveau I Bac+5 - Niveau 7 CEC

PRÉREQUIS

Au regard des matières enseignées, la formation est susceptible d’intégrer des candidats titulaires d’une première année de Master – ou d’un diplôme équivalent – quelle que soit la mention (Droit des affaires, Droit privé, Droit public, Droit social, STAPS, etc.).
Il est cependant recommandé aux candidats titulaires d’un diplôme non juridique de justifier d’une expérience juridique ou du suivi d’enseignements juridiques fondamentaux (introduction au droit, droit des obligations)..

CONDITIONS D’ADMISSIBILITÉ

  • Sélection sur concours écrit et entretien de motivation avec un jury du monde académique et professionnel.
  • Critères d’examen du dossier
    L’admissibilité sur dossier s’opère sur un ensemble de critères croisés tels que :

    • niveau des résultats universitaires
    • cohérence du parcours antérieur
    • expression écrite et motivations du candidat
    • expérience extra universitaire (stages, contrats de travail, vie associative, pratique d’un sport en club, participation à l’organisation d’évènements sportifs)
    • projet de stage ou promesse d’embauche en contrat de professionnalisation

Parcours de formation en contrat d’apprentissage accessible aux personnes en situation de handicap

LES + DE LA FORMATION

  • Formation structurée par blocs de compétences

  • Activités culturelles

  • Usage du numérique - C2i

  • Projet Personnel et Professionnel

  • Activités physiques et-ou sportives

  • Engagement civique

  • Approche par projet avec des entreprises partenaires

  • Approche par problème

    (séminaires d’Audit comptable et financier des groupements sportifs, de Sociologie du sport, de Droit des institutions et groupements sportifs, de Justice sportive)

  • Modules disponibles en MOOC et E-learning

MODALITÉS D’ÉVALUATION / CERTIFICATION

  • L’évaluation des enseignements théoriques et pratiques et des projets est réalisée sous forme de contrôle continu à l’issue de chaque enseignement. Chaque Unité d’Enseignement assure une cohérence pédagogique entre diverses matières et contribue à l’acquisition de compétences identifiées.

MÉTIERS / DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

  • Juriste dans une entreprise liée au sport (production, distribution, médias, etc.)
  • Juriste d’un service des sports de l’État ou d’une collectivité territoriale (sous réserve d’obtention du concours correspondant)
  • Juriste d’une entité sportive (fédération, ligue, club, comité olympique, etc.)
  • Avocat-e spécialisé-e en droit du sport (sous réserve d’obtention du CAPA), avocat-e mandataire sportif
  • Agent sportif (sous réserve d’obtention de la licence)

POURSUITES D’ÉTUDES POSSIBLES

Le diplôme obtenu étant un bac+5, la poursuite d’étude est peu probable. Néanmoins, les poursuites en doctorat ou en complément de formation (gestion par exemple) sont tout à fait envisageables.

INDICATEURS

N.C pour une ouverture en septembre 2019.

Les + de l’établissement

  • Composante de l’Université de Lille

Cette formation vous intéresse, contactez-nous :

LIEU DE FORMATION

Coordonnées

Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales, Université de Lille

  • 1 Place Déliot
  • 59024 Lille
  • 03 20 90 74 00

DÉCOUVRIR LE MÉTIER