isa

Benjamin Legrand et Eléonore Court, pilotes du module Innovation et du Forum pour la formation ISA – Spécialité Aménagement du paysage  (ITIAPE) nous parlent du rôle de l’apprentissage pour soutenir l’innovation.    

En quoi l’Apprentissage du Supérieur facilite l’innovation ?
Dans des entreprises ne disposant pas suffisamment d’ingénieurs, le recours aux apprentis contribue à l’innovation, grâce à un apport de nouveauté.
Les apprentis constituent pour les entreprises une opportunité de recruter quelqu’un avec des compétences spécifiques, et une sensibilité aux questions actuelles (écologie, environnement).  Ils impliquent de changer certaines habitudes, et poussent donc à l’innovation.

Que mettez-vous en place en termes d’innovation ?
Au sein de l’ITIAPE, les apprentis doivent suivre divers modules : un mémoire de fin d’études sur la structuration de l’entreprise, un stage à l’étranger pour s’ouvrir à de nouvelles cultures, et un projet permettant de développer son sens critique. Et lors du « forum Innovation », les apprentis doivent présenter six projets d’innovation.

Auriez-vous quelques exemples d’entreprises qui auraient développé l’innovation ?
On peut citer la Ferme des Dondaines (un restaurant associé à une production horticole), l’entreprise O Ubi Campi (spécialistes des jardins thérapeutiques), ou le bureau d’études Osmose (secteur environnemental). Dans ces trois cas, le profil des apprentis est particulièrement adapté.