Capp’Sup 2017

Capp’Sup 2017 – 8ème Edition
La conférence annuelle sur l’apprentissage
dans l’enseignement supérieur.

« L’entreprise évolue, l’apprentissage aussi, construisez l’entreprise du futur avec les apprentis d’aujourd’hui ».

Le 11 mai / 13h30 à LILLIAD de Villeneuve d’Ascq

AU PROGRAMME

14h00 – DISCOURS D’OUVERTURE

M. Jean-Christophe CAMART
Président de l’Université de Lille 1 Sciences et Technologies

M. François BOURGIN
Président de FORMASUP NPDC

Mme Monique MACKIW
Directrice adjoint des RH AG2R LA MONDIALE
Présidente du CFA ADEFA et membre du Conseil d’Administration de Formasup

Représentant du Conseil Régional Hauts-de-France

14h20 – OUVERTURE CAPP’SUP

15h00 – TABLE RONDE
«Emplois et métiers du futur : Co-construire les compétences
des techniciens supérieurs et des cadres demain»

Animateur : François GEUZE, Consultant Expert RH

M. Gabriel ARTERO, Président CFE-CGC de la Métallurgie
M. Patrick MARGRON, DRH Innovation du groupe VEOLIA
M. Mongi ZIDI, PDG ARCHIMED et Président de la Métropole French Tech

15h45 – SESSION D’ATELIERS D’ÉCHANGE

«Avec l’Apprentissage, venez relever les challenges de la stratégie RH de demain !!»

17h00 – Restitution des ateliers et conclusion

17h30 – Cocktail et visite de LILLIAD

Inscription sur www.cappsup.fr

VOTRE CHOIX D’INSCRIPTION AU SEIN DES ATELIERS  

article_steveJob

[Recrutement & Marque employeur]

« Le nouveau Steve Jobs fait peut-être partie de vos futurs apprentis ! »

L’entreprise du futur doit rester innovante, flexible, en investissant sur la contribution et l’agilité des acteurs de sa chaîne de valeur. Ce qui nécessite de ses ressources humaines d’apprivoiser et de développer rapidement des savoirs et des compétences porteuses de forte valeur ajoutée.

La réponse à ses besoins peut-elle se trouver dans la recherche et l’accompagnement d’un jeune au profil ou au parcours atypique ? De nombreuses entreprises mises sur la dotation et l’éclosion de talents par l’apprentissage. Quels sont les profils les plus recherchés ?

Comment (re)valoriser avec l’apprentissage sa marque employeur pour attirer les jeunes talents dans les métiers naissants ou ceux en tension ? Comment devenir une entreprise « talent-friendly » ou « employee-friendly » en recrutant, en communiquant et en formant avec son temps ? Avec quels retours sur investissement (ROI) ?

Loin des seules logiques d’acculturation, voire de « formatage », les apprentis de l’enseignement supérieur sont en position d’être vecteur d’agilité, de développements présents et futurs. Quelles sont les conditions de réussite pour détecter votre futur Steve Jobs par l’apprentissage ? Comment (encore) améliorer les relations écoles – universités / entreprises dans cette perspective ? »

article_robots_apprenti

[Prospective & Marché]

« Emplois du futur : des robots…et des apprentis ! »

Big Data, intelligence artificielle, intelligence augmentée, serveurs robotisés, objets connectés… Les nouvelles technologies bouleversent de nombreux secteurs d’activités, de leurs offres de produits et services à leurs process et organisation du travail.

La transformation digitale est porteuse de transformations des métiers et d’émergence de nouvelles fonctions dans les entreprises. Elle crée et supprime des emplois, les reconfigure, démultiplie par l’intelligence augmentée les compétences individuelles et collectives. Vos métiers sont-ils concernés ? Quels sont les métiers les plus impactés ? Quelles sont les compétences associées à développer ? Quelles sont les compétences que vous recherchez ? A quelles compétences préparer les jeunes appelés à évoluer dans un monde plus digitalisé et robotisé ?

Pour faire face à ces perspectives dans un monde innovant, des formations ont fait l’objet d’adaptations dans leurs contenus ou modalités pédagogiques, ou ont récemment été créées. D’autres vont progressivement se développer. L’objectif de l’atelier est de débattre de ces nouveaux besoins de formations en Région Hauts-de-France.

article_competences

[Politique RH & GPEC]

« Adopte un apprenti : acheter et garder vos compétences ? »
A l’heure où les métiers de demain en entreprise sont parfois difficiles à appréhender, quelle est la place de l’apprentissage dans votre GPEC aujourd’hui ? Sur quels métiers l’apprentissage est-il un levier efficace pour préparer votre relève ? Comment dans cette perspective améliorer ses modalités pratiques ?

Sur quels métiers et compétences associées privilégiez-vous un recrutement direct sur le marché du travail ? L’offre de formation par apprentissage devrait-elle évoluer pour mieux répondre à vos besoins quantitatifs et qualitatifs RH ?

Fidéliser vos apprentis, à l’issue du contrat, est-il un choix de raison ou de passion ? Quelles stratégies et quels outils mettre en place pour garder vos apprentis et faire d’une obligation légale, une réelle opportunité de retour sur investissement ?
L’apprentissage à 30 ans, tel qu’il est désormais autorisé à titre expérimental pendant deux ans, est-il une opportunité ?

article_tuteurs

[Management & Tutorat]

« L’Heure, et petits malheurs des tuteurs »

Dans un monde innovant et disruptif, marqué par les changements et effets d’accélération, les entreprises doivent s’inscrire entre continuité et renouvellement de leurs ressources humaines. L’heure est aux « passeurs » ou aux « accompagnateurs », comme le traduit le développement important des pratiques de tutorat, de compagnonnage, de soutien, de parrainage, d’aide par les pairs, de « coaching ».

L’heure est en parallèle à l’évolution des méthodes managériales (manager « coach », méthodes agiles, gestion « libérée » des temps, …) pour accueillir et fidéliser une nouvelle génération de jeunes aux aspirations en plusieurs points différentes de celles de leurs aînés. Cette génération de jeunes, selon les experts, n’envisagerait pas ou plus le travail sans une dynamique d’apprentissage et d’enrichissement constant, avec une certaine liberté pour construire un projet. Mais sait-on ce que veulent vraiment les jeunes arrivants sur le marché du travail ? Et les apprentis du supérieur en particulier ?

Dans un contexte professionnel en constante évolution, avec une « crise de la transmission » liée à l’obsolescence de « savoir métiers » ou de valeurs, que doit-on leur transmettre et pourquoi ? Quelles conditions pour un accompagnement de qualité et quelles seraient les « bonnes » postures du tuteur, surtout lorsque l’on accompagne vers de nouveaux métiers encore mal définis ? Qu’attend-on des tuteurs aujourd’hui ? Quelles actions sont à mettre en place pour rendre le tutorat plus efficace ? Quel mode de collaborations privilégier entre les tuteurs/passeurs qui agissent sur les différents territoires de formations des apprentis ?

article_clubster

[Relations Écoles-Universités & Entreprises]

« Retour d’immersions en terres Entreprises»

« L’action Clubster Ecoles- Universités & Entreprises a pour objectif de faire vivre l’entreprise de l’intérieur aux enseignants-chercheurs, les associer à un projet d’entreprise pour leur permettre d’appréhender et comprendre vos besoins, obtenir de leur part un retour d’expériences, construire d’éventuelles collaborations…Et si en 2018, vous partagiez cette expérience ? »

Inscription sur www.cappsup.fr

Evenement - Formasup
Evenément
Cappsup 2017 - 8ème Conférence Annuelle sur l'Apprentissage dans l'Enseignement Supérieur
Lieu
LILLIAD - Villeneuve d'Ascq, 2 Avenue Jean Perrin,Villeneuve d'Ascq,Hauts-de-France59650
Début
05/11/2017
Fin
05/11/2017
0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>